Itinéraires

Top 5 des lieux les plus hype à travers le monde

Les lieux les plus hype se trouvent maintenant dans chaque capitale ou chaque métropole. Boutiques vintages, bars et cafés, disquaires et centres d’art contemporain se côtoient dans une ambiance bon enfant.

Malasaña, Madrid (Espagne)

La Malasaña est le lieu hype de la capitale espagnole. Ce labyrinthe de placettes et de ruelles accueille les profils créatifs et branchés, tatoués ou non, barbus ou non, qui déambulent dans une multiplicité de commerces vintage et de boutiques indépendantes très originales : friperies, restos décalés, pâtisseries hautes en couleur, sans oublier les multiples bars et cafés sympas.

Alors que l’art urbain s’exprime à travers de multiples tags et autres peintures de rues, réalistes ou stylisées, parfois éphémères, les galeries d’art contemporain exposent des artistes « anti-mainstream ». Les jeunes madrilènes profitent de la convivialité du lieu, ils décrivent La Malasaña comme l’âme de Madrid.

Vesterbro, Copenhague (Danemark)

Nørrebro est un quartier multi-culturel qui regroupe l’ensemble des spécificités des quartiers branchés. Sur Nørrebrograde et ses rues annexes, les commerces indépendants, les disquaires, les brocantes, les centres culturels, les bars réputés les moins chers et les plus incroyables de la capitale Danoise : au « Laundromat-Café » vous faites votre lessive en dégustant une pinte de bière, accueillent une population d’hipsters relativement jeunes.

Etonnant voire dérangeant pour les non-initiés, le « parc-cimetière Assistens » accueille les vivants pour un moment de détente : pique-nique en famille, lecture, etc. au milieu des différentes tombes. Au nord de ce quartier ne vous privez pas de visiter l’église Grundtvig, toute en briques, c’est un des édifices ecclésiastiques les plus fantastiques d’Europe.

Miera iela, Riga (Lettonie)

Peace Street (Miera iela) est un nid de commerces hipes : boutiques vintage, librairies/salons de coiffure, fleuristes où l’on troque un thé contre une plante verte, galeries d’art, etc.

Le « DAD Café » est connu pour son vin, sa pâtisserie et ses concerts acoustiques.

XIIIè arrondissement de Paris, (France)

Ce quartier attire plus particulièrement les « hipsters romantiques », ceux qui seront heureux de s’installer dans leur « chambre flottante » de l’hôtel « OffSeine » pour une pause lecture et la découverte du « Hipster Maniac Liverpool » à travers le roman de Mag Maury « My Hipster Chrismas » chiné dans l’une des nombreuses librairies d’occasion du quartier (« La Petite Caverne », « Les oiseaux rares », etc.).

Les balades main dans la main dans les rues atypiques très colorées sont riches en découvertes. Les bars branchés sont installés dans des endroits improbables : « Le Perchoir », sur un toit de cinéma, le « Le Petit Bain » sur la Seine ou encore le bar Australie, le « OZ rooftop » au sommet de la Cité de la Mode et du Design. Le quartier abrite plusieurs cinémas dont le célèbre « MK2 Bibliothèque » et ses 20 salles.

Etonnamment, la « Station F », l’un des plus gigantesques rassemblements de starts-up européennes (environ 3 000) intègre naturellement l’ambiance hype du XIIIe en divisant en trois les 34 000 m2 du site : la « zone Share » et la « zone Create » respectivement réservée aux échanges et interdite au public, et la « zone Chill » pour se restaurer et se détendre (un restaurant et des bars, dont la « Fecilica Station F » (Food Market).

Williamsburg, New York (Etats-Unis)

Williamsburg en tant que Mecque des lieux mythique, tour du monde, ne se présente plus. Il faut juste citer l’un des endroits les plus branchés : le « Smorgasburg », immense marché alimentaire du samedi dans l’East River Park.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.